Semaine du développement durable : 1 au 7 avril 2009

 

Semaine du développement durable

Du 1er au 7 avril 2009

 

 

" Un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs "

http://www.ecologie.gouv.fr/Definition-du-Developpement.html

 

Le thème choisi pour cette septième édition est la consommation durable

 

1 – Calendrier des manifestations

 

Vous pouvez consulter toutes les manifestations prévues cette semaine sur http://www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr/

  

A noter qu’Annecy ouvre du lundi 30 mars au dimanche 5 avril 2009 le "village du développement durable" qui sera le temps fort de cette semaine ponctuée de visites, de projections de films-documentaires, de sorties, de démonstrations… Programme à lire ou télécharger : http://www.ville-annecy.fr/index.php?id=650

 

2 – Historique du développement durable

Le terme de « développement durable » est récent mais ses idées ne le sont pas.  Le Chef indien Seattle par exemple a parlé de la préservation de la terre en ces termes : « Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons seulement à nos enfants ».

Voilà les sept dates clés que vous pouvez retrouver sur de nombreux sites. Parmi eux : //www.igapura.org/historique.htm l’historique du développement durable

1970

Le Club de Rome publie un rapport vivement critiqué : « Halte à la croissance », dans lequel les auteurs évoquent la forte croissance économique des pays riches et l’accroissement démographique que connaît la planète. Les conséquences de ce phénomène sont l’épuisement des ressources naturelles et l’augmentation des pollutions.

1972

Le chercheur Ignacy SACHS, l’un des principaux acteurs de la conférence des Nations Unies de Stockholm, met en lumière le concept d’éco-développement, qui comporte cinq dimensions : économique, sociale, environnementale, culturelle et politique. Cette approche novatrice inspirera d’autres chercheurs qui se pencheront sur la question du développement durable.

1980

Le terme de développement durable est utilisé pour la première fois, en 1980, par l’UICN – Union Internationale  de la Conservation de la Nature – dans son rapport Stratégie mondiale de la conservation. Les effets sur l’environnement des politiques économiques débridées se font déjà cruellement sentir. Il devient urgent d’envisager de nouvelles approches. Des experts du monde entier, commandités par l’ONU, étudient la notion de développement durable.  

1987

Ces experts publient le rapport Our common future (Notre avenir à tous), dit Rapport Bruntland (du nom de Mme Gro Harlem Bruntland, 1er ministre de Norvège et présidente de la Commission  Mondiale pour l’Environnement et le Développement). Ce rapport propose une définition du développement durable : « Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». 

1992

En juin 1992 la conférence de Rio, en juin 1992, réunit des représentants de 178 pays, dont 140 chefs d’Etat et de gouvernement. Cette réunion permet de mettre en évidence les liens étroits qui lient environnement et développement.

Plusieurs textes sont élaborés :

         La Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement, qui comporte 27 articles.

         L’Action 21 (dénommée aussi Agenda 21 ou programme d’actions pour le XXIe siècle), qui est une déclaration de propositions, non contraignantes, mais faisant autorité. L’Agenda 21 précise les responsabilités qui incombent à chaque Etat et à chaque acteur de la société civile dans l’application du développement durable.

         Deux conventions sur la biodiversité et sur les changements climatiques.

         Deux déclarations : sur les forêts et sur la désertification (quelques années plus tard, une convention sur la désertification sera adoptée). 

1994

Le Sommet Mondial pour le développement social se tient à Copenhague. Il met en lumière un aspect peu traité lors de la conférence de Rio, celui de la pauvreté et de l’exclusion sociale, dans une perspective de développement durable.

2002

L’Organisation des Nations unies organise une conférence internationale consacrée au développement durable, du 26 août au 4 septembre à Johannesburg, Afrique du Sud. 110 chefs d’Etat et 60.000 personnes y participent. Aux cotés des représentants des délégations officielles et des ONG, on trouve des élus des collectivités locales et territoriales, des responsables d’entreprises, des militants d’organisations populaires…

Deux documents majeurs sont adoptés lors de la conférence : une déclaration politique et un plan d’action. Des programmes d’action sont signés entre divers partenaires : gouvernements, entreprises, ONG.

 

3 – Le développement durable, pourquoi ? http://www.ledeveloppementdurable.fr/

 Un des thèmes que l’on peut consulter sur le site ci-dessus.

Se nourrir en respectant la Terre

Les agriculteurs français ne représentent que 3,3 % de la population active (contre 44 % dans le monde). Ils entretiennent cependant la moitié du territoire.

Les augmentations considérables des productions ont été obtenues par le recours à des méthodes intensives reposant sur la mécanisation et l’utilisation d’engrais et de produits chimiques. Ces techniques sont une exception dans le monde : moins de 2 % des paysans de la planète ont un tracteur, environ 80 % travaillent à mains nues et les 20 % restant, avec des animaux de trait.

En France, comme dans les autres pays industriels, les sols se détériorent. Les pesticides et les nitrates, utilisés aussi massivement dans les jardins, sont responsables de la dégradation de nombreuses nappes souterraines et de deux rivières sur trois. Ces effets maintenant connus, nombre d’agriculteurs réagissent et modifient leurs pratiques. Dans leurs jardins, les citoyens doivent suivre.

 

5 réponses à “Semaine du développement durable : 1 au 7 avril 2009

  1. ˜”°º•๑۩۞ тяι¢ια ۞۩๑•º°”˜¨˜”°º•๑

    coucou du soir patricia très interessant ton billet et oui encore une fois beaucoup de choses à dire !!!! mais il faut aussi changer les mentalité et ça c est pas gagnerd un autre genre j ai fait une heure pour la planète j ai éteind toute la maison j avaisdes bougies d allumer j en ai parle sur un livre d or le fils de mon amie a dit a quoi bon le faire désolée pour ton amie mais la ville était éclairée mais justement si tout le monde dans tous les cas tient ce même propos on va la perdre notre planète qui ne nous appartient pas puisque c est pour nos enfants !!!!! le gros problèmechez moi aussi la ville ne l a pas fait ou très peu mais moi je l ai fait c est comme le reste l éducation des personnes est a refaire!!!!bisous bisous patricia boa noite beijos mais ça n engage que moi chacun est assez grand pour prendre ses résponsabilités ….

  2. ˜”°º•๑۩۞ тяι¢ια ۞۩๑•º°”˜¨˜”°º•๑

    jolie ta créa pour cet évenement en plus la coccinelle petite bête du Bon Dieu est écolo elle

  3. ♥ ♫ ghis ♫ ♥

    Très interessant et ta créa pour annoncer l\’évènement très réussie.Douce nuit Patricia

  4. Pourvou que ça doure , aurait dit la Pompadour , avé l\’acent !!!!!!! Tâchons de garder l\’équilibre , durablement …Mariannie